flowkey – Learn piano with the songs you love
flowkey GmbH
Free – Get on Google Play
flowkey - learn piano Android app
piano tips hands on keys
Photo of Michael Lane
par Michael Lane

Piano : 7 conseils pour s’entraîner efficacement

Vous savez sûrement déjà que jouer du piano régulièrement, de préférence tous les jours, est indispensable pour progresser.

Mais en matière de pratique, la qualité compte plus que la quantité. Des recherches scientifiques sur la pédagogie et l’éducation ont prouvé que s’entraîner correctement permet d’apprendre beaucoup plus rapidement.

Alors, comment bien faire les choses et s’entraîner de manière efficace ? Découvrez nos conseils pour tirer le meilleur parti de votre pratique au quotidien.

1. Fixez un objectif pour chaque session

Fixez-vous un objectif à atteindre à la fin de chacune de vos sessions d’entraînement. Avoir un objectif permet d’améliorer sa pratique et d’augmenter son sentiment de satisfaction. Pour améliorer vos capacités techniques et physiques telles que la dextérité ou la vitesse des doigts, entrainez-vous sur des arpèges et des gammes spécifiques. Nos cours permettent de déterminer facilement des objectifs spécifiques et mesurables.

Autre option : si vous vous attaquez à un passage difficile, votre objectif pourrait être de le jouer dix fois sans erreurs. Jouez ce passage seul puis incorporé au reste du morceau. Une fois cet objectif atteint, consultez le conseil n°7 avant de passer à l’objectif suivant.

2. Supprimez les distractions

piano practice tips turn off electronic devices

Les distractions sont nombreuses, certaines sont inévitables, d’autres peuvent être supprimées. Lors de votre prochain entraînement, demandez à vos proches de vous laisser tranquille pendant une demi-heure. Si votre piano est dans le salon, entraînez-vous lorsque vous êtes seul(e) et pensez à éteindre la télévision. Même sans le son, les images en mouvement restent gênantes car elles attirent suffisamment l'attention de votre subconscient pour réduire la qualité de votre entraînement.

Votre téléphone est une grande source de distractions. Une simple notification réduit instantanément votre concentration. Pendant votre pratique, placez votre téléphone hors de votre vue et en mode silencieux. Ou encore mieux, laissez-le dans une autre pièce.

Une pratique ininterrompue est idéale pour s’entraîner de manière efficace et entrer dans un état de « flow » qui permet de s’immerger totalement dans le morceau. Les bénéfices psychologiques de cet état pour le piano et la vitesse d’apprentissage sont considérables.

3. Structurez votre pratique comme un entraînement

Au sport, vous avez pris l’habitude de vous échauffer avant de courir ou de soulever des poids. La pratique du piano n’est pas si éloignée d’une activité sportive. Non seulement le piano améliore les fonctions cérébrales mais il permet de travailler les 34 muscles et 123 ligaments de chaque main. Vous devez aborder la pratique du piano avec le même état d’esprit que lors d’une activité physique.

Commencez votre session en relâchant vos poignets et en détendant vos doigts avec des étirements et des exercices de la main. Ravivez votre coordination avec des gammes, de l'improvisation ou d’autres exercices de votre choix. Et ne commencez pas de nouveaux passages difficiles avant d’avoir réalisé cet échauffement.

Faites également attention à la durée de votre entraînement. Même les pianistes professionnels divisent leurs temps de pratique. Arrêtez votre entraînement lorsque vous avez atteint votre objectif et avant que la qualité de votre pratique commence à diminuer. Finissez votre session avec un échauffement, improvisez ou jouez quelque chose que vous maîtrisez pour terminer sur une note positive et enjouée.

piano workout practice sunset

4. Corrigez les mauvaises habitudes avant qu'elles ne s’installent

Jouer du piano correctement demande du temps et de la précision. Si vous êtes devant un passage difficile, résistez à l'envie de passer directement à la suite et prenez le temps de corriger toutes vos erreurs et imperfections. La meilleure méthode (testée scientifiquement) consiste à écouter votre petite voix intérieure qui vous met en garde contre les difficultés. Arrêtez-vous dans votre lancée et travaillez ce passage jusqu’à ce qu’il soit parfaitement maîtrisé.

Cette méthode marche aussi pour corriger des mauvaises habitudes techniques comme la posture et le doigté. On corrige plus facilement de mauvais réflexes récents que des pratiques installées depuis longtemps. Dans les cas les plus critiques, la solution est de repartir à zéro…

5. Variez vos techniques d’entraînement

Si vous vous entraînez toujours de la même façon, vous risquez de voir vos progrès ralentir. Pour éviter de stagner, alternez vos techniques d’entraînement le plus souvent possible.

Vous pouvez par exemple décider de ne pas répéter indéfiniment un passage difficile. Jouez-le une fois au ralenti. Puis jouez-le en accéléré le jour suivant. Si vous commencez généralement votre pratique avec les passages les plus faciles, démarrez la fois suivante par les passages les plus difficiles. Si vous jouez toujours avec les deux mains, essayez chaque main séparément.

L’important est de changer quelque chose ou d’intégrer une nouvelle technique pour rester alerte et enrichir votre pratique.

6. Recevez des feedbacks constants

De nombreux pianistes rencontrent des difficultés car ils s'entraînent sans savoir s'ils jouent correctement. S’entraîner avec des gens en arrière-plan est déjà assez déstabilisant, alors demander à un proche de nous écouter attentivement et de nous arrêter à chaque erreur est presque impossible.

Apprendre à jouer avec une application est une excellente option. Vous pouvez sélectionner des passages à répéter et l'application s'interrompt à chacune de vos erreurs. Vous pouvez répéter ce passage autant que nécessaire et progressez à votre rythme.

7. Récompensez-vous

cookies reward piano tips

Vous vous souvenez de l’objectif que vous vous étiez fixé(e) au départ ? Une fois cet objectif atteint, il est important de vous récompenser. Des études en psychologie ont montré que le « renforcement positif » est beaucoup plus efficace pour apprendre et développer de bonnes habitudes que le « renforcement négatif » qui pénalise les erreurs. Alors, ne soyez pas trop dur(e) avec vous-même quand vous rencontrez des difficultés. Restez calme et continuez à jouer jusqu'à ce que vous atteignez votre objectif.

La récompense peut être un épisode de votre série préférée, une petite viennoiserie ou tout autre chose qui vous fait envie. Les récompenses, même les plus minimes, contribuent à former des connexions nerveuses plus fortes et à renforcer le sentiment d’accomplissement.

Savourez votre récompense. Vous l'avez mérité.