flowkey – Learn piano with the songs you love
flowkey GmbH
Free – Get on Google Play
flowkey Android app
motivated child
Porträt Doro
de Dorothea Herrmann

Comment motiver votre enfant à travailler son piano ?

On est samedi après-midi, il est temps pour votre enfant de s'entraîner au piano. Après le déjeuner, vous le lui avez déjà rappelé aimablement à deux reprises et tout ce que vous avez obtenu est un “Oui, tout de suite.”

Il est maintenant 15h et votre enfant n'a toujours pas touché le clavier d'un doigt. Vous sentez qu'un débat va de nouveau avoir lieu : "Je veux pas m'y mettre…”, “Ce morceau est super ennuyant…”, “Pourquoi je suis obligé d'apprendre le piano ?”

Tous vos arguments, que ce soit pour apprendre le piano, des langues étrangères, ou quoi que ce soit d'autre, semblent ne faire aucun effet. D'autant que dans ce genre de moment, vous n'êtes même plus sûr que votre progéniture vous remerciera plus tard de l'avoir poussée à apprendre le piano.

Comment peut-on donner envie à la “génération connectée”, dite Y, de s'assoir devant un piano ? Il ne clignote pas, n'est pas multicolore et ne dispose pas de fonctionnalités tendance. Il s'agit seulement d'un instrument et de partitions. Comment peut-on amener son fils ou sa fille à aimer jouer du piano et à s'entraîner de manière efficace ? Il n'existe pas de solution toute faite à ce problème. En revanche, certains conseils faciles à mettre en pratique peuvent vous aider. Si certains d'entre eux paraissent relever du bon sens, il est toujours bon de rappeler que ce sont les petits détails qui font la différence.

Il faut que la chimie s'opère

Une professeure de piano et son élève

Le choix du professeur de piano est un élément décisif. Il faut que “la chimie s'opère”. Peu importent les compétences pédagogiques du professeur, si votre enfant a décidé de ne pas l'aimer, il y a peu de chance que cette personne réussise à lui faire apprendre le piano. C'est pourquoi il est très important de prêter attention à l'avis de votre enfant sur son professeur. À la fin du premier cours d'essai, ce ne peut évidemment qu'être une première impression. Du moment que votre enfant adopte tout au moins une attitude neutre envers son professeur, vous pouvez tenter le coup. En tant que parent, vous devez être particulièrement attentif au début de l'apprentissage, afin de détecter quelle direction ce-dernier prend.

Vous devez être prêt à supporter les plaintes de votre enfant, dès lors qu'il sera confronté à un exercice difficile et qu'il commencera à se sentir frustré. Le plus important est de savoir reconnaître d'éventuels signes d'antipathie. Si le cas se présente, il est recommandé d'engager une discussion avec le professeur afin de trouver la cause d'un tel comportement. Si le problème persiste, n'hésitez pas à chercher un nouveau professeur.

Ni votre enfant, ni le professeur passent un bon moment pendant un cours où un climat conflictuel se fait sentir et où il y a des tensions des deux côtés. Si votre enfant n'a aucune envie de voir son professeur, il n'aura pas non plus de motivation pour travailler son piano. Beaucoup de jeunes élèves se mettent à apprendre le piano pour rendre service à leur professeur ou pour lui faire plaisir, ce qui peut constituer un facteur de motivation non négligeable. Les cours ne peuvent toutefois seulement porter leurs fruits si le professeur fait preuve de suffisamment de compassion.

Trouver le bon équilibre

Une fois que vous avez trouvé le bon professeur, il faut encore régler le problème de la pratique du piano à la maison. Vous pouvez pour cela vous aider des conseils que nous délivrons dans nos articles 4 conseils pour jouer n'importe quelle chanson au piano et Les 5 erreurs les plus courantes lorsqu'on joue du piano. Je vais donc les aborder ici très brièvement.

Il est très important, en particulier au début, que les sessions d'apprentissage soient très courtes. Il vaut mieux que votre enfant s'exerce deux fois par jour pendant 10 à 15 minutes. S'exercer uniquement le week-end est beaucoup moins efficace, car la clé du succès est une pratique régulière. C'est pourquoi il est préférable de travailler son piano un petit peu chaque jour, plutôt que de faire une session plus longue deux fois par semaine.

Les parents sont toujours fiers de voir leur enfant apprendre quelque chose de nouveau. Pensez à communiquer votre contentement à votre progéniture. Veillez cependant à ne pas exercer de pression sur votre enfant en attendant trop de sa part. Au début, il est normal qu'il fasse beaucoup de fausses notes. L'apprentissage d'un morceau est tout un processus et il est difficile au départ de deviner le merveilleux résultat que cela donnera par la suite. Il est donc important pour vous comme pour votre enfant de faire preuve de patience. Au bout de quelques semaines de cours, vous ne pouvez pas non plus vous attendre à ce qu'il joue du Chopin.

De ce fait, donnez à votre enfant la liberté de trouver son propre rythme d'apprentissage. Encouragez-le dès qu'il fait des progrès (même minimes). Tout le monde n'a pas la même façon d'apprendre, ni les mêmes facilités.

Entretenez sa motivation avec de petites récompenses

Petite fille avec des autocollants sur le visage

Il est primordial d'installer une routine d'apprentissage, même si cela peut prendre un certain temps. Pour que votre enfant s'habitue à un rythme régulier, il peut être utile de lui offrir des petites récompenses, surtout lorsqu'il débute le piano. Ces petites attentions peuvent se présenter sous différentes formes. Le mieux est de discuter avec votre fils ou votre fille de ce qui lui ferait plaisir. Vous pouvez par exemple lui accorder plus temps devant l'ordinateur à chaque fois qu'il aura fini sa session de piano, ou bien lui offrir plus de crédit sur son téléphone. Les possibilités sont infinies.

Une autre méthode qui a fait ses preuves est la mise en place d'un système de points. Les points accordés peuvent représenter tout un tas de choses. Établissez tous les mois un planning ou un calendrier, sur lequel vous collez par exemple un autocollant à la fin de chaque session de 10 minutes de piano. Les enfants apprécient particulièrement les stickers en forme d'étoile. Le plus important est de convenir au préalable avec votre enfant de la récompense qu'il recevra quand il aura accumulé un nombre de points donné au cours du mois. Ce système incite l'enfant à accomplir sa tâche. Le plus, il a des objectifs plus concrets et faciles à atteindre que s'il devait attendre d'avoir appris un morceau en entier avant d'être récompensé. Il s'agit d'un moyen de travailler le piano particulièrement adapté aux plus petits. Plus un enfant commence le piano tôt, plus il est nécessaire de fixer des petites étapes.

Apportez une touche ludique à son apprentissage

Machine à sous rétro

Les enfants adorent les smartphones et les tablettes, ou plus précisément tout objet qui a un écran et qui est divertissant. Certains professeurs de piano intègrent d'ailleurs l'utilisation d'une tablette pendant leurs cours. Le simple fait d'associer apprentissage et amusement rend le cours plus “cool” et a un effet positif sur l'attitude de l'élève. Vous pouvez trouver de nombreuses applications musicales, qui transmettent des connaissances sur la lecture de partitions ou sur la théorie la musique, le tout de manière ludique. Sur internet, un bon nombre de sites formulent des recommandations à ce sujet. L'enthousiasme de votre enfant pour les applications et les tablettes peut très bien être utilisé pour apporter un caractère récréatif à son apprentissage.

Applications

C'est notamment pour cette raison que les professeurs de piano sont de plus en plus nombreux à travailler avec flowkey (Pour plus d'informations, cliquez ici). Avec flowkey, les élèves ne sont plus assis en face de simples partitions. Au contraire, ils se retrouvent dans un environnement d'apprentissage interactif et “cool”, qui fait la différence par rapport aux cours de piano classiques. L'utilisateur peut cliquer sur des chansons pour les écouter, regarder des vidéos qui expliquent comment les jouer, parcourir une grande sélection de musiques et découvrir celles qui lui conviennent. Il peut également enregistrer des chansons dans leur favoris, puis les appendre de manière interactive.

Aujourd'hui, les enfants grandissent dans un environnement interactif où ils recoivent un feedback direct. C'est dans une telle atmosphère qu'ils se divertissent. La méthode d'apprentissage de flowkey met plus l'accent sur l'amusement que sur la pratique du piano en tant que telle. De cette manière, la frustration qui peut survenir lorsqu'un enfant travaille son pianon peut être transformée de façon ludique en envie d'apprendre.

Trouvez plusieurs facteurs de motivation

En règle générale, l'enfant débute son apprentissage du piano avec une grande motivation. Tout est nouveau et excitant, et il peut vite réussir à jouer des petites mélodies. Tout l'art consiste à préserver la joie d'apprendre, une fois que la première euphorie s'est dissipée, même lorsque le niveau d'exigence augmente et les morceaux deviennent plus compliqués.

Il n'existe pas de solution miracle pour relever un tel défi. La recette du succès se compose de plusieurs ingrédients. J'espère vous avoir incité à mettre mes conseils en pratique et je vous souhaite de réussir avec brio à motiver votre enfant à jouer du piano.:)